Que cherchez-vous ?
...

Triodos Bank, immeubles de bureaux

Le nouvel immeuble de bureaux de la Banque Triodos aux Pays-Bas est une référence internationale en matière de construction circulaire. Il s’agit d’un bâtiment entièrement démontable et neutre sur le plan énergétique, doté d’une structure en bois et d’une façade en verre. Les matériaux utilisés sont largement documentés dans un passeport numérique des matériaux. En outre, la façade en aluminium vitrée et incurvée est spectaculaire et n’attire pas seulement l’attention par son aspect. 

Chiffres, données, faits

Lieu : Driebergen-Rijsenburg, Pays-Bas

Période de planification/construction : 2011 - 2017 

Surface brute de plancher (SBP) :12 693 m²

Systèmes Schüco :

Schüco AOC 50 ST.SI

Schüco AWS 75 BS.HI+


Architecte : RAU Architecten, Amsterdam 

Maître d’ouvrage : Triodos Bank, Driebergen-Rijsenburg, Pays-Bas

©Ossip van Duivenbode
©Ossip van Duivenbode
©Ossip van Duivenbode
©Ossip van Duivenbode

La façade comme élément esthétique et stabilisateur

Le caractère spectaculaire du remarquable bâtiment, qui a reçu le certificat de durabilité « BREEAM Outstanding », a été exprimé par le visionnaire Rau sous la forme d’un corps de bâtiment aux courbes amorphes avec une façade en aluminium entièrement vitrée. Le design époustouflant de la façade a pu être réalisé d’excellente manière avec le système de fenêtres Schüco AWS 75 BS.HI. Les fenêtres à vantail intégré, à haute isolation thermique, d’une profondeur d’encastrement de 75 mm, avec un profil de dormant sur mesure extrêmement mince, avec drainage invisible et des valeurs Uf entre 1,5 et 2,0 W/(m²K) ont satisfait aux exigences énergétiques et architectoniques les plus élevées, avec la plus grande transparence possible. La variante réalisée ici souligne de manière idéale le caractère léger des constructions de fenêtres en aluminium de haute qualité. De plus, le matériau aluminium présente d’autres avantages imbattables : longévité, stabilité, robustesse et recyclabilité à 100 %.

Une sensation d’espace comme dans une cathédrale

L’ossature de la façade a joué un rôle stabilisateur important en supportant les éléments en bois porteurs de charge. La construction en applique Schüco AOC 50, certifiée maison passive, d’une largeur visible de 50 mm sur acier (ST), a convaincu ici, tant sur le plan technique que sur le plan de la conception, avec des caractéristiques de performance remarquables, qui combinent une construction efficiente sur le plan énergétique avec une fabrication rationnelle et un montage sûr. 

L’utilisation du bois pour les sols, les plafonds, les piliers et les baies crée une sensation d’espace comme dans une « cathédrale en bois ». La construction et la façade vitrée en aluminium, composée de 1 280 vitres individuelles, assurent la meilleure utilisation possible de la lumière du jour jusqu’à l’intérieur des pièces. Des cloisons transparentes, servant également de protection contre le bruit, offrent une vue optimale sur le paysage depuis presque chacun des 1 000 postes de travail. Les fenêtres à hauteur d’étage, situées dans les trames de façade de 3,60 mètres, sont pratiques, car elles peuvent être ouvertes et assurer une aération naturelle.

©Ossip van Duivenbode
©Ossip van Duivenbode
©Ossip van Duivenbode
©Ossip van Duivenbode

Une banque de matériaux pour l’avenir

Les partenaires du projet ont également innové en créant un passeport des matériaux basé sur le BIM, qui fournit des informations sur l’origine et la recyclabilité de tous les matériaux, produits et composants, afin qu’ils puissent être réutilisés sans problème à l’avenir. Contrairement à l’habitude, le processus de planification nécessaire ne s’est pas déroulé corps de métier par corps de métier, mais dans le cadre d’une collaboration intégrée. Comme tout le monde considérait le projet de construction comme un processus d’apprentissage et que l’esprit d’équipe régissait la coopération, le processus a été rapidement maîtrisé. Le principal défi a été de se procurer les fichiers IFC (Industry Foundation Classes, une norme ouverte dans le domaine de la construction pour la description numérique des modèles de bâtiments) dans la qualité de données requise auprès des fournisseurs, des fabricants et des sous-traitants. Les valeurs des matériaux seront à l’avenir surveillées par la plateforme Madaster mentionnée précédemment. Ainsi, le bâtiment n’est pas seulement un dépositaire de matériaux, mais aussi une banque de matériaux, dont les valeurs peuvent par exemple servir d’actifs immobilisés ou être capitalisées d’une autre manière.


Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez le reportage complet sur Triodos Bank.

Triodos Bank, immeubles de bureaux
Dashboard
Fermer