Que cherchez-vous ?

Foire aux questions

La durabilité en général

1. Comment peut-on définir le développement durable et où peut-on en apprendre plus à son sujet ?

1. Comment peut-on définir le développement durable et où peut-on en apprendre plus à son sujet ?

Le site Internet du Ministère des Transports, de la construction et du développement urbain propose une bonne introduction au thème de la construction durable :

Les trois piliers du développement durable y sont décrits en détail et de manière facile à comprendre : les aspects environnementaux, économiques et socio-culturels en rapport avec le secteur de la construction.

2. Y a-t-il différents systèmes de certification pour la construction ?

2. Y a-t-il différents systèmes de certification pour la construction ?

Il existe de nombreux systèmes de certification dans le monde. Beaucoup d'entre eux se sont développés à partir de diverses initiatives et ne s'appliquent qu'au niveau régional. À l'échelle internationale, les systèmes LEED, BREEAM et DGNB sont utilisés et sont leaders du marché. HQE est le système principal utilisé sur le marché français national.


Les trois plus grands systèmes comprennent divers points principaux. Une première démarche consiste à ne pas attendre. Les architectes, planificateurs et fabricants sont dans l'obligation de tenir compte des exigences respectives lors de la planification et la réalisation d'une construction. Finalement, le maître d'ouvrage choisit le système de certification approprié à son bâtiment.

3. Pour la certification d'un bâtiment, quelles sont les exigences à prendre en compte pour la façade et les fenêtres ?

3. Pour la certification d'un bâtiment, quelles sont les exigences à prendre en compte pour la façade et les fenêtres ?

Dans tous les systèmes, une efficience énergétique élevée est toujours positive. En outre, les systèmes ont précisé leurs exigences en critères. Le certificateur et le planificateur ajoutent les exigences spécifiques au bâtiment dans le cahier des charges. Comme ce processus est très dépendant de la conception du bâtiment et du niveau de qualité à atteindre, les données forfaitaires ne sont pas possibles. L'expérience a prouvé que les systèmes Schüco sont très bien adaptés à la certification des bâtiments.

4. Une documentation spéciale est-elle requise ?

4. Une documentation spéciale est-elle requise ?

De plus en plus, des informations sur les impacts environnementaux des produits sont nécessaires, ainsi que des documents supplémentaires. Schüco fournit en outre les EPD adéquats (Environmental​ Product​ Declarations). SchüCal pour les systèmes en aluminium et l'échantillon standard EPD pour le PVC spécialement pour le système LEED, des informations sont demandées sur la provenance régionale et le pourcentage recyclable.

5. Comment sont évalués les matériaux de fenêtre, aluminium, PVC et bois, pour déterminer leur caractère durable ?

5. Comment sont évalués les matériaux de fenêtre, aluminium, PVC et bois, pour déterminer leur caractère durable ?

À la fin de la phase d'utilisation d'une enveloppe de bâtiment, la démolition et le recyclage sont essentiels. Le bois est en principe renouvelable, les châssis de fenêtre en bois doivent être brûlés ou mis en décharge après démolition. Les anciennes fenêtres en PVC sont depuis longtemps récupérées par Rewindo et recyclées en nouveaux profilés de fenêtre. Pour les fenêtres et façades en aluminium, une organisation efficace pour le recyclage certifié a été créé en Allemagne, en 2011, sous l'égide de l'A/U/F. Des profilés d'aluminium de qualité supérieure sont fabriqués à partir de l'ancien aluminium, aussi souvent qu'il est possible, et avec une efficience énergétique élevée. Tout aluminium une fois construit constitue ainsi une réserve de matériau et d'énergie pour les générations futures, qui pourra être recyclée et utilisée un grand nombre de fois, sans perdre son caractère et ses propriétés. Les trois matériaux sont à peu près équivalents pour la fabrication de fenêtres écologiques. Les systèmes de fenêtres en PVC sont économiques, les systèmes en aluminium offrent des avantages fonctionnels et de liberté de conception.

Cradle to Cradle® (C2C)

6. Que signifie "Cradle to Cradle" (C2C)

6. Que signifie "Cradle to Cradle" (C2C)

Le concept de "Cradle to Cradle" décrit la circulation des matériaux dans des cycles fermés, potentiellement infinis. Au fond, l'idée est que les matériaux ne deviennent plus des "déchets", mais que tous leurs ingrédients, une fois utilisés, servent à nouveau de nutriments pour le cycle biologique ou technique. Une condition préalable est la sécurité toxicologique de tous les ingrédients - et une conception du produit qui anticipe la séparabilité des composants. En d'autres termes : Le "Cradle to Cradle" est la base scientifique de la mise en œuvre de l'économie circulaire dans l'industrie de la construction.

7. Pourquoi la certification C2C ?

7. Pourquoi la certification C2C ?

Le Cradle to Cradle Products Innovation Institute C2CPII, basé à San Francisco (USA), a créé un système d'évaluation holistique pour le développement, la qualification et la certification des produits qui répondent aux exigences du C2C. Tout comme la demande de certifications de bâtiments (LEED, BREEAM, DGNB) a augmenté régulièrement ces dernières années, la demande de matériaux et de produits durables est également en hausse. C2C est une certification de produit, ce qui signifie : une confirmation indépendante de la qualité du produit. Le certificat sert entre autres de preuve de la conformité aux émissions polluantes lors de l'installation, de l'utilisation et du démontage, et peut être utilisé comme preuve dans les appels d'offres exigeant des aspects de durabilité. Les produits certifiés C2C sont également déjà crédités dans LEED, BREEAM et DGNB.

Pour l'UE, le passage à une économie circulaire représente une stratégie d'avenir centrale pour l'économie européenne, qui a été promue depuis 2015 avec le paquet sur l'économie circulaire, entre autres. Les produits manifestement recyclables gagneront donc sensiblement en importance à l'avenir, par exemple dans les appels d'offres publics.

8. Qu'est-ce qui distingue un produit certifié C2C ?

8. Qu'est-ce qui distingue un produit certifié C2C ?

Les produits certifiés "Cradle to Cradle" sont analysés toxicologiquement et peuvent être recyclés en haute qualité. Selon le niveau de certification (basique, bronze, argent, or ou platine), 75, 95 ou 100 % en masse des ingrédients sont analysés et optimisés et les processus de recyclage sont sécurisés à la fin du cycle de vie. En même temps, Schüco doit apporter la preuve, par l'intermédiaire de ses fournisseurs, que les valeurs limites et les interdictions de substances requises par le C2CPII sont respectées dans tous les composants. Ici, une investigation approfondie jusqu'au niveau de la substance chimique (100ppm) est réalisée. La norme C2C exige également l'utilisation d'énergies renouvelables, une utilisation responsable de l'eau et des normes sociales élevées dans la fabrication des produits. Cela signifie que les produits certifiés C2C sont manifestement meilleurs pour l'homme et la nature et qu'ils constituent un pas de plus sur la voie d'une économie en circuit fermé.

9. Comment fonctionne un processus de certification ?

9. Comment fonctionne un processus de certification ?

Le certificat est délivré par l'institut indépendant Cradle to Cradle Products Innovation Institute (C2CPII) de San Francisco. Pour ce faire, Schüco doit prouver que toutes les exigences de la norme de certification sont respectées et le documenter de manière exhaustive, tout en fournissant des preuves et des résultats de mesure appropriés. Tous les documents sont soumis à l'organisme de certification pour des tests de conformité. Le certificat n'est délivré que si toutes les conditions sont remplies. En outre, une nouvelle certification est requise tous les deux ans. 

Étant donné que l'analyse des ingrédients utilisés intervient profondément dans la chaîne d'approvisionnement et examine la composition des matériaux jusqu'à 100 ppm (0,01 %), l'implication des fournisseurs et des sous-traitants est nécessaire. 

Les fournisseurs peuvent protéger leurs secrets commerciaux - par exemple les processus de production - en sécurisant les informations confidentielles par le biais d'accords de non-divulgation (NDA). Si l'on découvre des substances qui ne répondent pas aux exigences strictes de la norme C2C, il faut les remplacer. Ce processus d'optimisation des produits est une partie importante de la certification C2C.  

Pour l'audit, l'optimisation et l'ensemble du processus de certification, Schüco travaille en collaboration avec EPEA International Environmental Research de Hambourg et Drees & Sommer SE.

10. Quelle est la différence entre le recyclage au sens large et le C2C ?

10. Quelle est la différence entre le recyclage au sens large et le C2C ?

Le recyclage mis en œuvre aujourd'hui est généralement du type "downcycling". Cela signifie que la qualité technique est perdue dans le processus de recyclage des matériaux. Par exemple, le verre des fenêtres d'aujourd'hui n'est pas recyclé en verre de haute qualité, mais est généralement transformé en verre de conteneur ou en d'autres produits de qualité inférieure jusqu'à ce qu'il finisse à la décharge ; les gravats minéraux des bâtiments sont transformés en sous-construction routière au lieu d'être réutilisés pour les murs et les fondations. Le recyclage selon le principe du "cradle to cradle", en revanche, vise à garantir que tous les matériaux puissent circuler avec une qualité constante. De cette manière, les valeurs créées dans les processus de fabrication et de finition sont conservées de manière permanente.

Outre l'initiative C2C, Schüco participe donc aussi intensivement à l'initiative de recyclage A/U/F, afin d'améliorer à long terme le cycle des matériaux dans la construction de fenêtres et de façades.

11. Quelle est la différence avec les autres labels ?

11. Quelle est la différence avec les autres labels ?

Contrairement aux certificats liés aux entreprises comme la norme ISO 14001 (gestion environnementale) ou aux certificats de construction comme la DGNB, la certification "Cradle to Cradle" est liée à un produit spécifique. Selon la norme ISO 14024, la certification C2C est une déclaration environnementale de "type I", comparable à celle de l'Ange bleu ou de natureplus. Cela signifie que les critères définis sont contrôlés et vérifiés par des experts externes et que les résultats sont communiqués via le label en tant qu'informations qualitatives et vérifiables - dans ce cas, il s'agit du niveau de notation Basic, Bronze, Argent, Or ou Platine. Contrairement à l'EPD (Environmental Product Declaration), qui représente une déclaration environnementale de "type III" pouvant être délivrée pour tout produit, la certification C2C n'est accordée qu'aux produits qui répondent aux normes C2C élevées en matière de santé et de recyclabilité des matériaux ainsi qu'aux exigences en matière d'énergie, d'eau et de normes sociales.

12. Quels produits / systèmes Schüco sont déjà certifiés C2C ?

12. Quels produits / systèmes Schüco sont déjà certifiés C2C ?

Produits avec du bronze C2C :  

Nous avons créé un système modulaire qui permet de planifier des systèmes de fenêtres, de portes et de façades selon la norme C2C bronze dans le logiciel de conception SchüCal. Les articles certifiés peuvent être utilisés pour assembler des produits complets adaptés au projet de construction en question et qui reçoivent une vérification C2C. Les systèmes Schüco AWS, Schüco ADS SimplySmart et Schüco FWS qui ont obtenu la norme de bronze C2C sont utilisés.

Le système modulaire sera optimisé au niveau argent d'ici la fin de 2017. 


Produits avec de l'argent C2C :  

Trois produits sont déjà certifiés conformes à la norme élevée C2C argent : Schüco FWS 50.SI, Schüco AWS 75.SI+ et Schüco AWS 65 NL. 


Tous les certificats peuvent être trouvés dans le Docu Center.

13. Quelle aide puis-je obtenir lorsque j'utilise SchüCal ?

13. Quelle aide puis-je obtenir lorsque j'utilise SchüCal ?

Le logiciel de planification, de calcul et de commande SchüCal permet déjà une vérification C2C pratique des produits complets Schüco. En quelques clics, vous pouvez vérifier si l'unité configurée est conforme au C2C. La base de la vérification est toujours les certificats existants pour les produits individuels et les systèmes modulaires.

14. D'autres produits Schüco seront-ils certifiés à l'avenir ?

14. D'autres produits Schüco seront-ils certifiés à l'avenir ?

Oui ! Schüco a élaboré une feuille de route C2C pour structurer le processus d'amélioration continue. Le kit de construction C2C doit être disponible au niveau argent d'ici le début de 2018. À l'avenir, tous les systèmes en aluminium Schüco devraient être certifiés C2C. Les critères C2C seront également intégrés progressivement dans le développement de nouveaux produits et d'autres catégories de produits. Les employés de Schüco reçoivent une formation intensive sur ce sujet.

15. Que puis-je faire si mon système prévu n'est pas encore certifié C2C ?

15. Que puis-je faire si mon système prévu n'est pas encore certifié C2C ?

Si une certification C2C est requise dans le projet et que la planification ne permet pas de trouver une solution avec des produits conformes au C2C, il est possible d'obtenir une certification individuelle. Ceci est associé à des coûts et à des dépenses de temps. En cas de conception spéciale des profilés en aluminium, le coût est moindre car les systèmes standard en aluminium de Schüco sont déjà certifiés. Veuillez nous contacter.

Contact

Vous avez des questions sur la durabilité chez Schüco ?

Veuillez utiliser notre formulaire de contact et prendre contact avec les personnes de contact responsables.

Foire aux questions
Dashboard
webspecial.m209.close